Colloque le cinéma de la littérature

  • signatureL&C

signatureL&CColloque : le cinéma de la littérature

jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014

Université Rennes 2, CELLAM, groupe phi.

 

Longtemps envisagées à travers le prisme de l’adaptation cinématographique, les relations entre littérature et cinéma ont régulièrement alimenté discussions et querelles (critiques, médiatiques et théoriques). Il se trouve que la réflexion sur l’adaptation connaît depuis quelques années un renouveau très intéressant, qui a d’ailleurs favorisé la diversification des angles d’approche : les rapports entre les deux arts sont très loin de se limiter à cette problématique, et la recherche actuelle en prend acte résolument2.

Le titre de ce colloque joue sur une ambivalence pour indiquer le double sens d’un trafic : le cinéma de la littérature, c’est évidemment la manière dont le cinéma s’empare des textes littéraires ; mais c’est réversiblement la manière dont la littérature s’empare du cinéma — et peut-être enfin la manière dont les arts se conjuguent sans accorder nécessairement de priorité à l’un ou l’autre moyen d’expression. Nous aimerions donc observer comment, entre littérature et cinéma, des transactions s’effectuent dans les deux sens. En effet, le cinéma s’incorpore la littérature de toutes les façons : scénarisation, dialogues, citations, inscriptions, références, adaptations, etc. définiront pour nous une première zone d’influence — un premier axe d’approche. Mais l’influence du cinéma sur la littérature, sensible dès la première moitié du XXe siècle, s’est fortement diversifiée dans les quarante dernières années à travers des procédures aussi disparates que la citation et l’allusion, le cinéroman et la novellisation, la reprise de techniques et de référents cinématographiques, les extensions d’univers et refabulations : deuxième zone d’influence et deuxième axe d’étude. À l’intersection de ces deux ensembles, on pourra s’intéresser aux phénomènes de conjugaison ou d’hybridation générique et médiatique afférant aux pratiques plurielles (cinéma / littérature / vidéo / critique / fiction)…

L’enjeu scientifique de ces rencontres, qui s’effectuent dans le cadre des Transversales cinématographiques, sera d’interroger les outils conceptuels mobilisés (inventés, détournés, ajustés) pour penser les relations entre les deux arts : plutôt que de se pencher sur des études de cas, il s’agira donc d’examiner modèles existants et appareillages émergents, et la manière de leur affecter une légitimité.

Programme du colloque transversales

Tranversales cinématographiques


Nancy Murzilli

Lectrice d'échange (Langue et littérature françaises) U. de Gênes/Institut français d'Italie. Docteur en philosophie. Enseigne à l'Université de Gênes. Responsable du carnet.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *