Résidence de Fabienne Yvert à la librairie l’Attrape-Cœurs, Paris XVIII

L’Attrape-Cœurs est une librairie de quartier qui organise régulièrement de nombreuses rencontres avec des lecteurs, des auteurs et des éditeurs. Elle est située au 4, place Constantin Pecqueur dans le XVIII arrondissement.

Elle accueille actuellement Fabienne Yvert dans le cadre d’une résidence qui se déroule de septembre 2013  à juin 2014.

Fabienne Yvert vit à Marseille, elle est poète, plasticienne, linotypiste, couturière, typographe, elle a auto-édité  plusieurs objets-livres crées par elle dans sa collection des « petits livres » (bibliographie sur le site du Centre international de poésie de Marseille  http://www.cipmarseille.com/).

Elle anime aussi des ateliers d’écriture longs durée et participe à des nombreux projets collectifs, comme le festival Concordan(s)e (signalé ici par Nancy Murzilli dans un billet du 12/7/2013).

Elle a publié entre autres  Téléscopages (éditions Attila, 2010), Papa part maman ment mémé meurt (Attila, 2011), L’endiguement des renseignements (Attila, 2012), Y’en a marre d’être pauvre (éditions La ville brûle 2012).

 

Fabienne Yvert est présente à la librairie une semaine par mois. De nombreux rendez-vous sont organisés par ou pour elle. Elle aménage et décore avec tracts, affiches, poèmes ou phrases imprimées qu’elle réalise elle-même, un espace qui lui est dédié au cœur de la librairie.

Vendredi dernier elle a choisi de nous présenter trois auteurs qui lui sont chers : Jules Renard, Robert Pinget et enfin Hélène Bessette, dont Julien Doussinault nous a dressé un portrait détaillé et passionnant.

Le 15 novembre aux Ateliers Francoeur Fabienne Yvert présentera Coco, le roi du balai, duo d’une vingtaine de minutes créé avec la chorégraphe baroque Béatrice Massin pour le festival Concordan(s)e.

 

 

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search